COMMUNIQUE DU CERCLE DES UNIVERSITAIRES ET INTELLECTULES DU MFDC

Nous condamnons fermement les attaques contre des populations civiles en Casamance, et quel que soit leurs auteurs.
Ce qui s’est passé dans la nuit du vendredi 01 février au samedi 02 février 2013, est révélateur des mauvaises méthodes du Président de la République du Sénégal visant à mettre fin au conflit en Casamance.
En effet, depuis l’arrivée de la communauté SANT EGIDIO et de certains « Monsieur Casamance » dans le processus de paix, un seul groupe est mis devant les projecteurs, au détriment des autres. Naturellement, quand le Sénégal cherche à diviser le MFDC pour régner, il finit par tomber dans son propre piège.
Nous tenons à rappeler que dans les luttes de libération à travers le monde, les divergences internes aux mouvements en lutte ont toujours existé. Pour cela, nous réitérons notre demande, pour que le Sénégal s’accorde avec nous, sur le choix des Nations Unies par le biais de son Représentant en Afrique de l’ouest, comme organe de médiation dans le conflit qui nous oppose.
Car, les Nations Unies disposent de moyens pour faciliter l’unité au sein du MFDC, préalable et indispensable avant toutes négociations avec l’Etat du Sénégal.
Nous profitons de cette occasion, pour rappeler à certains observateurs à court d’informations sur l’organisation du MFDC, que le problème de la Casamance n’est pas confessionnel ; donc évitons les amalgames. Le Casamançais est fondamentalement animiste.
Par ailleurs, nous dénonçons la sortie du colonel EL HADJ BABACAR FAYE commandant de la zone militaire 5. Car, la gestion du conflit Casamançais par le Président ABDOU DIOUF, ancien Président de la République du Sénégal, par l’incitation à la délation, avait montré ces limites. En effet, cela avaient favorisé beaucoup d’exactions à l’encontre des populations civiles Casamançais par l’armée Sénégalaise, et à contribuer à la division de beaucoup de familles.
A nos yeux, ce commandant de la zone numéro 5 sera tenu pour responsable de toutes les conséquences qui seront liées à son appel à la délation auprès de notre population civile. Ceci, nous amène à demander au Président Macky SALL de prendre ses responsabilités pour la sécurité de notre population civile, car son armé est en terrain ennemi.
VIVE LA CASAMANCE LIBRE ET INDEPENDANTE
LE CERCLE DES UNIVERSITAIRES ET INTELLECTUELS DE LA CASAMANCE

Fait en Europe le 02 – 02 – 2013

La Coordination de la Section du Mfdc au Royaume Uni

Advertisements