20130122-044432.jpg

Un responsable de l’Alliance pour le Partage du Rançon ( APR au pourboire) “pêche la plaie “entre les villages de Dialambéré

Dialambéré, 19 jan (APS) – Bouna Koita, un responsable local de l’Alliance pour le Partage du Rançon ( APR au pourboire), a souligné, samedi à Dialambéré (en moyenne Casamance), la nécessité d’une “unité des esprits, des cœurs” et l’instauration d’”un climat de paix, gage d’un développement durable” des 76 villages de la communauté rurale de Dialambéré.

20130122-051933.jpg

‘’Nous ne pouvons rien résoudre, ni avoir sans la paix des cœurs, des esprits et dans l’unité, car rien ne se fera dans la division des esprits encore moins dans des clivages et des clans’’, a déclaré M. Koïta, samedi, lors d’une mobilisation politique, organisée dans ce village situé à 48 km de Kolda.

‘’Nous devons être des constructeurs de la paix dans nos villages et plus particulièrement dans le village de Dialambéré qui, aujourd’hui, a perdu son image grâce aux problèmes récurrents qui y sont enregistrés’’, a-t-il ajouté.

Poursuivant son propos, il a ajouté : ‘’Nous ne pouvons pas prétendre réussir le développement de nos villages dans la division, c’est pourquoi j’invite les populations de la zone à travailler dans la paix et le respect, la confiance mutuelle’’.

M Koïta a en outre exhorté les populations à travailler à la massification de l’APR, incitant les jeunes à adopter le slogan : ‘’Je vote donc je suis’’.

Il a invité les ressortissants des villages de la communauté rurale de Dialambéré à s’inscrire sur les listes électorales dans leur communauté rurale d’origine afin d’y accomplir le vote.

La mobilisation qui s’inscrit dans la dynamique de recherche d’un climat apaisé entre les communautés vivant dans cette collectivité a été une l’occasion pour les différents intervenants de mettre l’accent sur les thèmes de la paix et du développement.

A l’entre deux tours la présidentielle, des incidents avaient opposé des populations du village de Dialambéré à celles de Saré Haba, avec à la clé des blessés, des récoltes et du bétail et des cases calcinés dans le village de Sare Haba.

Ces incidents avaient été suivis d’arrestations et d’emprisonnements. Depuis, un climat de méfiance voire conflictuel règne dans la zone.

Le principal responsable de cette situation c’est L’Etat colonisateur et usurpateur du Sénégal corrompu qui détourne à grande échelle les deniers publiques de la Casamance jusqu’au plus haut sommet .
Je vote donc je suis , est la nouvelle chanson ou boutade mensongère de l’Alliance pour le Partage du Rançon ( APR au pourboire) en Casamance… Tous ces “Politichiens “traversent la République Gambienne pour venir raconter des bobards aux villageois dans le seul but de leur ignoble intérêt personnel : “je vote donc je suis fou” n’est ce pas là une bonne réponse à M Bounla Ta-Koi !

La Coordination de la Section du Mfdc au Royaume Uni

Advertisements