20130121-025324.jpg

Recherche de paix en Casamance: Pourquoi les Intellectuels du Mfdc refusent de rencontrer Robert Sagna?

Le Cercle des Universitaires et Intellectuels du mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), ne veut pas rencontrer Robert Sagna. Ils l’ont dit à travers un communiqué dont notre journal a reçu copie. Ce document, signé par Apakéna Diémé indique que: »Nous avons appris le déplacement que va effectuer l’ancien Maire de Ziguinchor Robert SAGNA vers l’Europe, en vue de rencontrer l’aile politique du MFDC, dont le Cercle des Universitaires et Intellectuels du MFDC. Nous tenons à préciser que le Cercle des Universitaires et Intellectuels du MFDC ne le rencontrera pas. Pour la simple raison que Robert SAGNA, malgré ses dénégations, est un émissaire du gouvernement du Sénégal, qui a la mission de divertir l’aile politique du MFDC, le temps que l’Etat du Sénégal, par le biais de la Communauté SANT EGIDIO tente de convaincre nos camarades de l’aile militaire de renoncer à l’indépendance de la Casamance ».

Apakéna et ses amis estiment que »d’ailleurs, un fils de la Casamance envoyé comme émissaire par l’ennemi ne peut être reçu par l’aile politique du MFDC, cela est à l’encontre de nos principes. Du moment où, nous avons refusé de rencontrer le Cardinal SARR, qui avait la même mission, nous ne jugeons pas pertinent et opportun de rencontrer Robert SAGNA ».

Et de poursuivre: »Nous rappelons que le problème Casamançais ne doit être une opportunité pour une promotion politique de qui que ce soit, c’est un sujet sérieux. Cependant, ceux qui veulent s’amuser avec cette affaire qu’ils prennent leurs responsabilités. Car, chercher à convaincre les membres actifs du MFDC à renoncer à la lutte pour l’indépendance de la Casamance, est peine perdue. Le conflit est arrivé à un point de non-retour ».

Selon Apakéna, le Cercle des Universitaires et Intellectuels du MFDC n’est pas concerné de près ou de loin par cette rencontre et qu’il continuera à dénoncer l’occupation du territoire Casamançais par le Sénégal, entamée bien avant les indépendances.

Robert Sagna que nous avons joint a indiqué que ces derniers ne sont pas obligés d’être présents à cette rencontre qui, selon, lui, est prévue la semaine prochaine à Paris. Il ajoute que cette rencontre ne concerne pas uniquement cette frange du Mfdc.

Mamadou Alpha Diallo (Diasporas.fr)

La Coordination de la Section du Mfdc au Royaume Uni

20130121-031650.jpg

Advertisements