20120801-035415.jpg

Exclusif : L’Etat du Senegal passe une commande de 150 4×4 Prado pour les députés à 45 millions F Cfa l’unité, contourne les opérateurs nationaux et offre le juteux marché à Cfao Automobile

Après les voitures Mercedes de classe S350 données aux ministres du gouvernement de Abdoul Mbaye, voilà que le régime de Macky Sall étend ses privilèges pour satisfaire les commodités des députés de la 12ième législature. Selon nos informations, l’Etat aurait passé une commande de plus de 150 véhicules 4×4 Prado de la marque Toyota dont le coût oscille entre 43 et 45 millions F Cfa l’unité et dont sera doté chaque nouveau député.

C’est ainsi la fin du règne de la fameuse Hover distribuée par Espace Auto de Serigne Mboup aux députés de l’Assemblée sortante. Il semble donc que le régime de Macky Sall ait décidé de contourner les opérateurs privés nationaux.

Nos sources de nous révéler que la fiabilité de ces opérateurs serait quelque peu remise en cause pour les beaux yeux de la Cfao Automobile qui gagne ainsi le juteux marché de fournitures de voitures à l’Etat. Ce marché était depuis peu échu à Espace Auto, une firme qui court toujours derrière les échéances de l’Etat sur plusieurs voitures vendues à l’ancien régime et non encore remboursées.

Cependant, face à la décision du nouveau régime d’offrir de nouveaux véhicules aux députés, deux questions se posent : Macky voudrait-il détendre l’atmosphère de cette nouvelle législature qui commence déjà à s’échauffer alors même que la nouvelle Assemblée n’est pas encore installée ?Ou voudrait-il simplement tourner le dos aux marchés de gré à gré passé par l’ancien régime avec les fournisseurs nationaux ?

Mais même pour cette dernière hypothèse, les promesses de sobriété dans les dépenses publiques risquent de faire grincer les dents si l’on sait la différence de prix qu’il pourrait y avoir entre une Prado et un Hover. ( Source seneweb)

Dès lors on pourrait se demander où sont les anciens voitures des 120 députés en exercice du régime de Abdoulaye Wade.
À l’heure ou les sénégalais souffrent de manque d’électricité , de denrées de premières nécessités , en somme de tout, ces ” Politichiens” se partagent le butin électoral: c’est bien et normal voire l’ordre naturel des choses.
La Casamance souffre d’une guerre dont les racines de la Cause seraient ces genres d’actes ignobles des “Politichiens ” qui aboient à longueur de journée mais des qu’ils sont servis ils se rangent la queue tranquillement le lendemain …
Acheter des voitures va t il réduire les dépenses et le train de vie de l’Etat comme prônait Macky dans la Campagne électorale du 26 fevrier dernier ? Certainement pas!
Mais cela ne nous surprend guère du fils de Ndiombor Wade trempé dans le “Macky Sall”

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements