20120801-033824.jpg

Des jeunes de la Sénégambie en conclave à Vélingara

Vélingara, 31 juil (APS) – Les membres du bureau de la Fédération des jeunes de la Sénégambie (FJSG) étaient en conclave, mardi, à Vélingara, pour évaluer d’une part les actions menées par les jeunes de la Gambie et du Sénégal et d’autre part faire un plan d’action pour l’année en cours.

‘’Cette structure a été mise sur pied en septembre 2011 par des jeunes gambiens et sénégalais soucieux de la stabilité au niveau des frontières. Notre fédération a pour mission d’anticiper sur les questions de paix et de sécurité. Nous travaillons pour la paix en Casamance et en Gambie’’, a rappelé à l’APS, Abdoul Aziz Mbengue, président de la FJSG.

La Fédération des jeunes de la Sénégambie cherche, ‘’ à travers ses objectifs, à concrétiser la politique d’intégration sous régionale entamée par les deux pays frère’’, a-t-il précisé.

Au cours de la rencontre qui a durée une journée, les membres du bureau de la FJSG ont fait le bilan des activités déroulées l’année dernière. ‘’C’est un bilan positif’’, a apprécié Aladji Diallo (Gambie) ,vice-président de la Fédération.

L’année écoulée, la fédération a intensifié sa sensibilisation sur la lutte contre la mortalité néonatale et la malnutrition. ‘’Nous avons aussi organisé un tournoi d’intégration entre nos peuples et nous avons aussi réussi le pari d’organiser un festival qui a regroupé toutes nos cultures’’, s’est réjoui Abdoul Aziz Mbengue.

Les jeunes de la FJSG ont à cet égard rappelé les objectifs du forum tenu à Bassé (Gambie) sur les maladies sexuellement transmissibles. ’’Nous sommes dans une frontière très passante. Il est donc nécessaire de prévenir certains comportements pouvant amener les communautés à contracter certaines maladies’’, a expliqué Issa Kanouté (Gambie), secrétaire général de la FJSG.

Les membres du bureau de la FJSG ont planifié des actions de manière à les élargir dans les pays de la sous-région. ‘’Nous sommes prêts à défendre nos peuples. Cette lutte passe obligatoirement par la solidarité et la paix’’, a dit Lamine Badji, inspecteur de police en Gambie, par ailleurs président de la Commission paix et sécurité.

La Fédération des jeunes de la Sénégambie, créée en septembre 2011, prône la défense des intérêts des communautés des deux peuples. Le gouverneur, le maire et la police de Bassé, de même que les autorités administratives locales et des représentants du Sénégal avaient pris part à la signature du protocole d’accord pour la création de la FJSG.

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements