20120720-025339.jpg

‘’Les litiges fonciers sont de plus en plus nombreux à Tambacounda et en toile de fond cette augmentation de litiges fonciers s’explique par le fait que ce problème n’est pas réglé comme il se doit’’, a dit M. Faye, lors d’un diner-débat, marquant le lancement de la campagne régionale contre l’impunité et pour la redevabilité.

De toutes les questions d’impunité, ‘’la plus cruciale reste la question du foncier’’, a-t-il indiqué.

‘’Les gens qui font des spéculations sur le foncier ou qui dépossèdent les populations de leurs terres sont conscients, quelque part, qu’ils ne sont pas inquiets parce qu’ils ne seront pas poursuivis’’, a dit M. Faye, indiquant que l’antenne locale du Forum civil, est en train de traiter ‘’quelques cas’’ de ce genre.

L’un des objectifs de cette rencontre était de faire des propositions visant à ‘’élargir la loi sur l’enrichissement illicite pour aller même au-delà du contrôle des personnalités qui ont eu à occuper des fonctions politiques’’.

Au menu de ce dîner-débat, figurait une projection du film sur la gestion de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (ANOCI), qui devait servir de prétexte pour relancer le débat sur l’impunité, à la suite de la coordination nationale.

M. Faye a souligné que chaque région a sa ‘’spécificité’’ par rapport aux questions d’impunité. Les acteurs de développement, de la société civile invités à ce dîner, devaient partager des idées sur la stratégie à mettre en œuvre pour ‘’trouver des solutions à ce mal qu’est l’impunité et interpeller chaque citoyen de Tambacounda à être beaucoup plus regardant par rapport à la gestion des affaires publiques locales’,’ a -t-il dit.

‘’Dans notre localité, vous voyez régulièrement des fonctionnaires qui sont dans des services et qui vivent largement au-dessus de leurs moyens, (…) mais personne ne dit rien’’, a-t-il poursuivi, estimant qu’il pourrait être suggéré d’ ‘’étendre la loi sur l’enrichissement illicite aux fonctionnaires’’.

‘’La corruption est très complexe, en ce sens qu’on ne peut pas attaquer quelqu’un sans preuves de sa culpabilité’’, a dit l’agent du Forum civil, faisant constater que ‘’chaque fois qu’il y a acte de corruption, les deux parties y trouvent leur compte’’.

Le Forum civil envisage de faire circuler une pétition nationale pour la reddition des comptes et contre l’impunité au Sénégal, afin de permettre l’émergence d’une ‘’veille citoyenne effective’’, a annoncé M. Faye.

L’organisation de la société civile appelle, dans ce cadre, les citoyens à se mobiliser sur l’ensemble du territoire national dans la campagne contre l’impunité et pour la reddition ‘’pour éviter que l’argent des contribuables soit détourné de manière impunie’’, a-t-il dit.

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements