20120717-075046.jpg

Insécurité alimentaire : Bruxelles annonce son secours à 314.000 Sénégalais pour ne pas dire Casamançais à cause de la Situation de ni paix ni guerre depuis plus de 30ans.

Dakar, 16 juil (APS) – L’Union européenne (UE), en partenariat avec le Programme alimentaire mondial (PAM), va apporter une assistance en vivres à 314.000 citoyens sénégalais affectés par l’insécurité alimentaire, annonce la Délégation européenne à Dakar, dans un communiqué transmis à l’APS, lundi.

Cette aide est destinée aux personnes les plus vulnérables vivant dans les zones les plus menacées du Sénégal, notamment dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda (Sud), Tambacounda (Est), Kédougou (Sud-est) et Matam (Nord-est).

Selon l’UE, les réserves alimentaires des communautés les plus touchées sont presque totalement épuisées. Dans six régions sur 14 (Ziguinchor, Kolda, Sédhiou, Kédougou, Fatick et Kaolack), plus de la moitié des personnes a un accès insuffisant à la nourriture.

Cette situation reflète un taux d’insécurité alimentaire au-dessus de 50%. Ce taux devrait continuer à augmenter du fait de l’allongement de la période de soudure qui a commencé en mars au lieu de juillet, poursuit la même source.

Le Sénégal, relève-t-elle, a souffert du manque et de l’irrégularité des pluies en 2011, entraînant une faible récolte en 2011/12.

La production céréalière était de 36% inférieure à celle de l’année précédente et de 20% inférieure à la moyenne des cinq dernières années. Pour l’arachide, principale plante légumineuse du pays, ces taux étaient respectivement de 59% et de 31%.

Au total 739.000 habitants des zones rurales sont en situation de fragilité alimentaire et ont besoin d’une assistance d’ici la prochaine récolte prévue au mois d’octobre.

Quelque 67.000 habitants en zone urbaine sont également affectés par cette crise et auraient besoin d’une aide alimentaire d’urgence, ajoute le communiqué.

‘’La crise alimentaire menace des centaines de milliers de vie au Sénégal. Il est de notre devoir de solidarité de soutenir le gouvernement sénégalais dans cette épreuve, sur le court mais aussi moyen terme’’ a déclaré le commissaire européen au développement, Andris Piebalgs.

‘’L’aide apportée aujourd’hui s’inscrit en complément de nos efforts pour renforcer les systèmes agricoles nationaux et garantir une meilleure résilience des pays du Sahel face aux chocs externes.’’

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements