20120710-040620.jpg

Kafountine ‘’oublié’’ sur le plan sportif
Scoopsdeziguinchor.Com : La communauté rurale de Kafountine, située au nord-ouest de Ziguinchor, dans le département de Bignona, est l’une des collectivités locales de la région sud du pays les plus dépourvues d’infrastructures sportives. C’est du moins la conviction de Mamadou Lamine Diassy, président du club de football de Kafountine, qui s’est confié à scoopsdeziguinchor.com samedi lors d’un « Focus décentralisé » dans ‘’sa’’ zone, par l’Association des professionnels de l’information et de la communication (Apic).

Plus connu sous le pseudonyme ‘’Pape’’, le Président de club de foot de Kafountine a déclaré, « malgré l’énorme potentialité sportive que regorge la communauté rurale de Kafountine, elle demeure sans doute une zone où aucune réalisation infrastructurelle n’a été opérée par les gouvernements qui se sont succédés à la tête du pays ». Et de poursuivre : « nous avons une équipe de football qui compétit au niveau de la ligue régionale. Nous nous débrouillons avec nos maigres moyens pour soutenir cette équipe. Jamais quelqu’un ne nous est venu en aide ».

Selon M. Diassy, « le terrain sur lequel s’entraine l’équipe, a été réhabilité par la Communauté rurale, avec la réfection de la pelouse et la construction du mur de clôture. Ni la fédération sénégalaise de football ni la ligue, … aucune structure étatique n’a jamais pensé à la zone de Kafountine».
Sur le registre de la formation, le président du club de football de Kafountine a expliqué que « la jeunesse de Kafountine n’a jamais bénéficié ni d’un atelier de formation ni d’un stage, ne serait-ce pour préparer l’avenir. Alors que dans certains disciplines comme la lutte, la zone regorge de grands lutteurs qui peuvent faire trembler l’arène sénégalaise, à l’image de Balla Gaye, de Yékini ».
Malgré cette distance prise les fédérations concernées, « Kafountine ne baissera jamais les bras » a confié M. Diassy. Ce dernier a promis de continuer à développer le sport en général dans toute la Communauté rurale.
Faudrait-il le rappeler, un footballeur de renommé internationale originaire de Kafountine, évolue actuellement dans la Bundesliga, Lamine Diabang, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un motif de satisfaction pour l’ensemble de la jeunesse de cette localité qui peine à voir le bout du tunnel en matière sportive.
Ce dernier, selon Pape Diassy, « même s’il ne s’est pas encore manifesté financièrement, mais moralement, il ne cesse d’encourager ses jeunes frères à mettre du sérieux dans tout ce qu’ils font ». M. Diassy a exhorté également les partenaires « à penser au volet sportif. C’est aussi un aspect qu’il ne faut pas oublier ».( Source Scoops de Ziguinchor)

M. Diassy semble oublier que le développement de la Casamance s’effectuera qu’avec ses fils , l’Etat n’existe pas en Casamance sinon on ne le sent pas!

Ce qu’il ne faut oublier c’est bien l’indiscipline caractérisée des pêcheurs sénégalais à Kafountine … Ou sont les écologistes “Politichiens ” , personnes n’en parle , ils prennent au fait les populations comme des moutons disait l’autre.
Nous avons vraiment une courte mémoire : il ne faut oublier.
Regardons ces images ce n’est pas du trucage dans nos plages .

cliquez ici

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements