Casamance au Jo 2012 : Emilie Go Miss ” Gomis”

Leave a comment

20120730-144839.jpg

Avec des mensurations à rendre jalouses les apprenties mannequins, l’envoûtante Gomis née le 18 octobre 1983 à ziguinchor au Sénégal, est l’une des meilleurs arrières ou ailière de sa génération et un des maillons fort de l’équipe de France de basket ball pour les J O de Londres 2012 !

Emilie 1m80, a su dépasser les épreuves, les blessures et autres maux survenus le plus souvent avant de grands challenges, et qui l’ont souvent éloignée des parquets. mais comme un ballon de basket, elle a toujours su rebondir.

Avec sa plastique superbe, le business n’est jamais très loin .Quelque fois entre deux matchs, elle laisse volontiers tomber son short XXL pour courir les castings, faire des shootings photos (Paco Rabanne …) ainsi que des apparitions dans des séries, pub etc.

Cette jeune femme engagée souhaite rafraîchir l’image de la femme basketteuse.
cliquez sur video

Velingara : Vilain garage des élèves

Leave a comment

20120729-014538.jpg

Vélingara : proclamation des premiers résultats du BFEM, faible taux d’admis

Vélingara, 28 juil (APS) – Au total 15 candidats ont été déclarés admis d’office et 67 admissibles pour le second tour du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) sur 115 inscrits à l’unique jury de Saré Bassy (3 km de Vélingara).

La date de ce second tour n’a pas été encore fixée.

Trois jurys sur les 20 du département de Vélingara ont procédé samedi en fin d’après-midi à la proclamation des résultats du BFEM 2012.

A Teyel, 7 candidats sur 146 inscrits sont déclarés admis dès le premier tour. Il y a eu 34 admissibles.

“Les résultats du premier tour ne sont pas du tout fameux. On aurait bien voulu atteindre un bon taux de réussite”, a déclaré un parent d’élèves qui a assisté à la proclamation dans l’enceinte de l’école élémentaire du village de Teyel.

Au jury B du centre d’examen du lycée Chérif Samsidine Aidara de la commune de Vélingara, 12 candidats sur 112 ont réussi l’examen d’office.

Au total 38 candidats devront subir les épreuves du deuxième tour.

Le département de Vélingara compte 2.302 candidats, dont 860 filles pour la session 2012 du BFEM. Ces candidats étaient répartis entre les 20 jurys des 17 centres d’examen.

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Balle de la Mort ( Balde) en plein Ramadan

Leave a comment

20120728-023319.jpg

Ça y est ! Abdoulaye Baldé va lancer son parti politique. En effet, le maire de Ziguinchor, qui vient de tourner le dos à l’Alliance Bokk Gis Gis (Bgg) a même déjà trouvé un nom pour son bébé. Il s’appellera Union centriste du Sénégal (Ucs). Selon nos confrères de L’As, après le travail souterrain pour la reconnaissance juridique de sa formation politique, c’est ce samedi qu’aura lieu l’Assemblée générale de lancement du parti.

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Reine de la Paix en Casamance: Aline Sitoe Diatta parle

Leave a comment

20120725-123837.jpg

LERAL.NET De retour d’une tournée en Casamance dans le cadre de la campagne de son association “Djibonkèt” pour le développement et la paix en Casamance, l’actrice de cinéma américain Ndèye Binta Goudiaby s’est dite engagée et déterminée à entrer au dialogue avec les maquisards pour un retour définitif de la paix au sud du pays. Rencontre avec la miss ziguinchor 98 dans une première partie de l’interview qu’elle nous a accordée.
Ch Camara | Mercredi 25 Juillet 2012

Bonjour Binta présentez-vous à nos internautes ?

Je m’appelle Ndèye Binta Goudiaby, je suis sénégalaise originaire de la Casamance. Aussi je suis une actrice de cinéma Nhollywood et Hollywood, je vis en Californie aux Etats-Unis. Vous venez d’effectuer une tournée en Casamance. Pouvez-vous nous en dire plus ? Je suis venue visiter mon pays le Sénégal, plus particulièrement la Casamance dans le cadre de ma campagne de mon association « Djibonkèt » pour la paix en Casamance. En tant qu’ambassadrice de la paix nommée par SOS Casamance, je suis venue pour apporter mon soutien aux populations et communiquer avec elles afin de les faire comprendre qu’en tant que fille de cette localité, qu’on est prête pour un retour définitif de la paix et le développement au sud du pays. Et j’appelle à toutes les populations de la Casamance de venir se joindre à « Djibonkèt » pour le développement de la région. Alors vous avez eu à sillonner quelques villages ? Tout à fait, ça été vraiment cool. J’ai d’abord commencé par Bignona ou j’ai fait tous les orphelinats, j’ai rencontré des GIE de femmes, et quelques villages comme Badiana, Kabiline, Djiatock, etc. et puis en Gambie. Aussi cela m’a fait plaisir d’apprendre qu’il y avait d’autres villages qui m’attendaient et qui voulaient m’accueillir dans le cadre de la couronne de la paix, malheureusement je n’ai pas pu faire le déplacement. Ce qui fait que je dois me préparer à effectuer une grande tournée pour la paix en Casamance, prévue pour décembre prochain. Et cette fois-ci je veux réunir tous les villages de la Casamance. Maintenant je suis de retour à Dakar pour me reposer avant de repartir aux Etats-Unis ou d’autres challenges m’attendent. On peut savoir les raisons qui vous ont amenée en Gambie ? Il y avait des journalistes qui m’attendaient là-bas. Ils ont sollicité mon manager depuis les Etats-Unis dans le but de me rencontrer en tant qu’actrice sénégambienne de cinéma. N’oubliez pas que je suis père Sénégalais et de mère gambienne et que j’étais « Miss Waw » en Gambie. Donc ils me connaissaient très bien pour y avoir vécu. En plus il y a des femmes qui font partie de ma fondation Djibonkèt pour la paix en Casamance. Là-bas aussi il y a une grande campagne qui m’attende au mois de décembre ou je dois rencontrer le président de la République gambienne. Pourquoi avoir pris une telle initiative ? J’ai choisi la Casamance parce que je veux la paix dans mon pays. Même si aujourd’hui je suis citoyenne américaine, j’ai décidé de revenir parce que c’est ici(Sénégal) que j’habite et que je connais. Je veux que les Casamançais soient fiers de leur localité et que le gouvernement du Sénégal fasse les négociations avec la vérité, qu’il sache que ce sont des intellectuels qui habitent dans cette localité et non des gens qui sont sortis dans la maquis et qui y restent. Maintenant on est dans un monde où personne ne peut mentir personne. Pour communiquer avec ces gens, il faut que tu sois réel et dire la vérité. Car c’est la vérité qui amène la paix. Mais mentir qui ne fait mélanger les choses. Il faut que les gens sachent que Si on dit la Casamance, ce ne sont pas uniquement les Diolas, la Casamance englobe toutes les ethnies que nous avons au Sénégal. Donc je demande aux gens gouvernement du Sénégal, que c’est eux qui gèrent les négociations. Ils n’ont qu’à poser le débat sur la table et négocier avec la vérité et que les choses soient claires pour une bonne fois et qu’on puisse comprendre pourquoi depuis 30 ans la paix n’est pas encore rétablie. C’est ce que j’attends d’eux. Si aujourd’hui le gouvernement du Sénégal faisait appel à vous pour dialoguer avec les maquisards, auriez-vous accepté ? Je suis prête pour faire partie de l’équipe du dialogue, parce que je suis ambassadrice de la paix en Casamance et je veux savoir toute la vérité. Je suis prête à entrer dans le maquis pour savoir comment le gouvernement sénégalais fait pour communiquer avec les maquisards et que pendant tout ce temps le dialogue ne passe pas. Est-ce que vous croyez à cette paix ? Absolument ! On est vers la destination de la paix définitive. Je pense que cette paix va bientôt s’installer car il y a déjà des signes annonciateurs de paix. Je le crois parce que je suis positive et je vois la paix venir à condition que le gouvernement soit prêt à communiquer sans tromper. Mêmes les maquisards veulent la paix, mais dans la vérité. Pourquoi mentir ? Avec la paix il y aura le développement Interview réalisée par Cheikh Camara COKA

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

20120725-124153.jpg

Casamance : Aissata brûle Sall ( Aissata Tall Sall )” spécialement “

Leave a comment

20120723-033458.jpg

Aïssata Tall Sall préconise ”un statut spécial” pour la Casamance

– La porte-parole du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle), l’avocate Aïssata Tall Sall, suggère au président Macky Sall de conférer à la Casamance ‘’un statut spécial’’ pour résoudre le conflit politico-militaire qui secoue la région méridionale depuis 30 ans.

‘’Le président Macky Sall doit faire preuve de beaucoup d’originalité (…). Beaucoup de solutions ont été préconisées mais n’ont pas donné grand-chose’’, a-t-elle dit, dimanche, au cours de l’émission Objection la radio privée Sud-FM.

Elle a rappelé que l’ancien président Abdou Diouf voulait faire de la Casamance ‘’une région avec un statut particulier et une organisation spéciale’’. ‘’On y a réfléchi, on n’a pas été jusqu’au bout, parce que le processus a été interrompu’’, a rappelé la porte-parole du PS.

L’originalité serait ‘’que le président Macky Sall réussisse que toutes les forces impliquées dans la crise s’assoient autour d’une table’’ de négociation, a dit Aïssata Tall Sall.

‘’S’il (Macky Sall) le réussit, il aura fait les 60 pour cent’’, dans la recherche d’une solution à la crise indépendantiste, a soutenu le maire de Podor, ajoutant les ‘’40 pour cent’’ consisteraient ensuite à conférer à la Casamance ‘’un statut particulier’’.

‘’Cela a été réussi dans pas mal de pays’’, a soutenu l’avocate et ancienne ministre de la Communication sous Abdou Diouf.

Lors de la réunion délocalisée du Conseil des ministres, tenue à Ziguinchor, le 27 juin dernier, Macky Sall, avait réaffirmé l’engagement de l’Etat du Sénégal à négocier avec les différentes factions du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion).

‘’J’ai lu le communiqué de Salif Sadio [chef militaire du MFDC]. Je crois que nous serons dans les dispositions d’engager un dialogue ouvert et franc avec lui et les combattants du Nord. Tout comme nous avons déjà pris des contacts et nous sommes ouverts avec les hommes de César Atoute Badiate (commandant militaire du front sud) et les hommes de Ousmane Niantang Diatta [chef militaire]’’, avait-il dit.

La Casamance, formée des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, est en proie à un conflit armé vieux de 30 ans lié à la rébellion du MFDC qui revendique l’indépendance de cette partie du pays.( Source Dakar, 22 juil (APS)

Cependant les politiques sénégalaises ignorent sur toute la longueur d’ondes que des négociations sérieuses ne se font pas avec l’aile militaire du Mfdc mais avec celle de l’aile politique du Mfdc surtout de ses membres exilés .
L’entière appréciation du lieu et de la date revient aux dirigeants de l’aile politique du Mfdc et non de qui que ce soit .

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Refoulement : Le Taux est bas pour le Bateau le Jola

Leave a comment

20120722-015031.jpg

Naufrage du Joola: Macky promet le renflouement et la relance judicaire

Le président Macky Sall a promis d’aider à renflouer l’épave du bateau le Joola, gisant sous les eaux. Selon les confidences de actuel secrétaire général de l’école de football des naufragés du Joola, Élie Diatta, à Jeune Afrique, ”Macky Sall nous a dit qu’il remobiliserait tous les partenaires européens qui voulaient renflouer l’épave. Il a déploré le fait que la justice sénégalaise n’ait pas pris ses responsabilités et il souhaite relancer le dossier. Nous sommes très satisfaits de cette audience”.

Par ailleurs il est à noter que les assassins coupables du plus grand meurtre maritime du monde entier ne sont pas punis.
La justice n ‘existe pas pour le Jola parceque la Casamance ne fait pas partie du Senegal mais exploitée seulement par le Gouvernement du Senegal pour leur propre compte.
Nous attendons avec impatience les promesses de Macky Sall au peuple Casamançais jusque là désenclavée et laissée pour compte alors qu’elle peut nourrir le Sénégal .
Le Mfdc de l’aile militaire à celle de la politique a suffisamment de potentialités pour se prendre en charge.
Nous ne sommes plus disposés à collaborer avec des politiciens qui ne peuvent rien servir à la population : La Santé , l’éducation , l’eau , l ‘électricité, le gaz , l habitation n’en parlons même … Tout est payant ! Qu’est ce que le Gouvernement donne en contre partie des taxes et impôts ?
Voilà une des raisons du soulèvement des vaillants guerriers de la Casamance pour libérer la terre de leur ancêtre occupée illégalement par les Français et les sénégalais aujourd’hui .

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Les deux Maquis ” Sale & Propre” encerclés par le Grand Cercle du MFDC

Leave a comment

20120720-034813.jpg

Le Communique du Cercle des Universitaires et Intellectuels du MFDC
Pour le Maintien de Monsieur Said Djinnit comme facilitateur.

Pour revenir sur la sortie de notre camarade de lutte, le Général SALIF SADIO, nous pensons : Que des personnes de mauvaise foi ont abusé de sa bonne volonté, sur son acte de tendre une main au Sénégal pour des négociations devant déterminer la feuille de route pour l’indépendance de la Casamance de manière pacifique. Nul d’entre nous au sein du MFDC, ne remet en cause le côté puritain, sincère, rigoureux du Général SALIF SADIO dans sa lutte pour l’autodétermination de la Casamance.
Cependant, notre camarade SALIF SADIO, gagnerait d’avantage en sincérité auprès de la population Casamançaise, dans sa démarche d’ouverture, en s’ouvrant d’abord à ses frères des autres sensibilités du MFDC, qu’à l’ennemie. Sur le choix de la communauté SANT EGIDIO, à notre niveau, nous ne lui jetons pas des pierres, car nous avons bien compris qu’il a été mal informé sur cet organe de médiation. Mais, il se rendra compte dans très peu de temps de son erreur. Le Cercle des Universitaires et Intellectuels de la Casamance, maintien son choix sur Monsieur SAID DJINNIT comme facilitateur et médiateur, qui est le représentant du secrétaire général des nations unies en Afrique de l’ouest. Quand on connait l’histoire coloniale de la Casamance, on ne peut commettre une erreur sur le choix de l’organe devant conduire la médiation pour l’avenir de ce territoire. SANT EGIDIO interviendra de par sa médiation pour maintenir la Casamance dans le Sénégal, et non le contraire. Pour preuve, son chargé de communication dans sa dernière sortie a mis l’accent sur le dialogue entre les belligérants. Or, on ne dialogue pour consolider une république, et non pour une partition. Pour prévenir que la Casamance ne sombre dans un conflit armé de forte intensité, au moment de ces supposés dialogues, nous invitons le Général SALIF SADIO à s’ouvrir auprès de ses frères d’armes, afin que la réflexion sur l’organe de médiation soit ouverte au sein du MFDC. Nous reconnaissons bel et bien, que certains parmi les combattants, ont eu ou continuent à collaborer avec l’Etat du Sénégal au détriment de l’intérêt national de la Casamance, mais nous devons leurs donner une nouvelle chance. Par ailleurs, nous saisissons cette occasion pour rappeler le rôle des uns et des autres au sein du MFDC. Car, l’aile militaire ne peut pour l’intérêt de la Casamance faire de la politique. La séparation des pouvoirs doit être un principe au sein du MFDC. Cependant, il est aussi important de rappeler qu’à l’approche du congrès du MFDC, toutes les institutions qui le composent devront être gelées, et il reviendra à l’organe facilitateur de convoquer toutes les sensibilités que compose notre mouvement. Dans ce processus de paix en Casamance, le Sénégal veut bien la paix, mais à sa façon. Le MFDC doit se départir de cette quête de la paix injuste que le Sénégal cherche à imposer à la Casamance, pour planter dans notre territoire un arbre de paix dans la justice. Nous profitons de cette tribune, pour rappeler aux observateurs et aux populations Casamançaise que l’ancien chef de guerre en l’occurrence Monsieur Ousmane NIANTANG DIATTA a été remplacé par Monsieur IBRAHIMA DIATTA depuis le 04 Février 2012 comme responsable du groupe dissident du Front sud. Aujourd’hui, le MFDC a, en sa possession toutes les preuves historiques, géographiques et juridiques sur sa non appartenance au Sénégal.
VIVE LA CASAMANCE INDÉPENDANTE ET LIBRE –
Le CERCLE DES UNIVERSITAIRES ET INTELLECTUELS DU MFDC

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Older Entries