Le président de la République Macky Sall a exhorté mercredi les femmes des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor (sud) à s’impliquer davantage dans le règlement du conflit en Casamance, soulignant que la paix ne peut être instaurée sans elles.

20120628-011128.jpg

‘’Femmes de Casamance, femmes du Sénégal, le flambeau de la paix est là. Prenez-le pour éclairer notre quête obstiné de paix. Prenez-le. A travers moi, le Sénégal vous donne mandat pour réussir cette paix’’, a dit M. Sall lors d’une audience accordée aux membres de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance.

Le président Sall a présidé, mercredi à Ziguinchor, un conseil des ministres décentralisé, le troisième après ceux de Saint-Louis et Kaolack.

‘’Je vous donne mandat, prenez-le. Prenez le flambeau de la paix, femmes de Casamance. Avec vous, cette paix sera ou ne sera pas’’, a-t-il insisté.

20120628-011432.jpg

Le président Sall a exhorté les femmes de la Casamance à poursuivre le combat en vue du règlement définitif de ce conflit qui a fait de nombreuses victimes dans le sud du pays, depuis une trentaine d’années.

Il a souhaité que ‘’les fronts de violences et désastres soient éteints et que seuls s’épanouissent les immenses fronts du développement’’.

‘’Femmes de Casamance, le moment est venu de vous faire confiance et de vous placer au cœur de notre grande marche pour la paix, après tant d’années de déchirement […] et de recherches vaines d’une solution durable’’, a-t-il martelé.

Interpellé par les femmes sur le processus de paix, le président Sall a indiqué que d’‘’immenses efforts sont en train d’être faits par de bonnes volontés’’, mais aussi par ‘’les pays voisins’’.

S’exprimant à la fin du conseil des ministres décentralisé, le président de la République a réaffirmé l’engagement de l’Etat à négocier avec les factions du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), qui sévissent dans le sud du pays depuis une trentaine d’années, pour obtenir l’indépendance.( Source Ziguinchor, 27 juin (APS)

Cependant comme dit l’adage ” un calebasse vide ne peut pas tromper un chèvre”…. Nous sommes très armés de bonne foi pour la Paix entre le Sénégal et la Casamance mais le principal problème est que nous sommes opprimés chez nous et nous avons le droit comme tout peuple de se défendre pour la liberté et la prospérité sur tous les plans.
Les hommes passent mais les institutions demeurent éternelles.
Les autorités sénégalaises passerons tous une à une , La Casamance restera Debout , intacte, fidèle à sa mission: l’épanouissement total et indépendant de sa jeunesse.
D’autre part il y’a un pays entre nous et le Sénégal qui est la Gambie.
Il est donc net et clair que la Casamance n’est pas votre égal ( Sen Égal ).
En définitive toutes négociations allant dans le sens d ‘usurper ou de coloniser les Casamançais n’auront pas d’issues …. Car elles ne reposent sur rien de solide: elles sont virtuelles voire mensongères du début à la fin.
Le pire en est à chaque fois qu’il y’a un nouveau gouvernement ou remaniement ministériel c’est le retour à la Case de départ ou à la Case du Roi: Casa di Mansa … Rendez à Mansa ce qui appartient à Mansa !

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements