Le Premier ministre Abdoul Mbaye a indiqué, mardi à Ziguinchor, que le retour de la paix en Casamance passe par le règlement des causes du déclenchement du conflit armé qui secoue la partie sud du pays, depuis 30 ans.

20120627-020420.jpg

‘’Nulle part, la violence, celle qui tue, celle qui ampute ne peut être tolérée. Pour l’éradiquer, il faut pouvoir se souvenir de ces causes même, 30 ans après et leur donner des réponses appropriées’’, a notamment dit le Premier ministre du Sénégal.

S’exprimant à la fin du conseil interministériel sur le développement de la région de Ziguinchor, Abdoul Mbaye a martelé que l’enclavement de la Casamance a créé ‘’le sentiment d’exclusion’’ chez les habitants de cette région.

‘’La paix appelle le désenclavement, puis un effort de reconstruction. C’est-à-dire de rattrapage, d’accélération, car la paix ne sera durable qu’à cette condition’’, a souligné le Premier ministre.

Selon lui, à cela il faut ajouter ”la sincérité de l’ensemble des protagonistes’’ de la crise casamançaise.

‘’Ensemble reconstruisons la Casamance. Ensemble, donnons-lui cette place de choix qu’elle mérite au sein de l’économie sénégalaise’’, a lancé Abdoul Mbaye.

La Casamance, regroupant les régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou est secouée par un conflit armé depuis 1980. Plusieurs secteurs d’activités sont au ralenti à cause de l’insécurité née de ce conflit.

Le président de la République Macky Sall s’est engagé, dans son message à la nation, le 3 avril dernier, à permettre à la Casamance de retrouver la paix. Il avait fait part de sa disponibilité à négocier avec le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion). ( Source Ziguinchor, 26 juin (APS) .
Le message de l’honorable fils de la Casamance Monsieur Saliou Sadio (sous mandat d’arrêt international ) adressé au nouveau gouvernement du Sénégal est reste sans suite depuis lors…
Entre vouloir une chose et son contraire , ce nouveau Gouvernement risquerait malheureusement de nous plonger dans un “Maquis sale ” “Macky Sall” avec des promesses électorales qui ne seront jamais tenues.
La Casamance est un peuple libre et les peuples ont le Droit de disposer d’eux même : voilà une des chartes fondammentale des Nations Unies.

Nous répondons au Président Macky à propos de notre noble lutte aujourd’hui , nous allons gagné la Guerre en Casamance car c’est chez nous …. Nous ne sommes pas votre égal ( Sen Égal ) ?

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements