20120619-134856.jpg

20120619-134939.jpg
Le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) et le Mouvement pour le Fédéralisme et la Démocratie Constitutionnels (MFDC) sont deux organisations totalement opposés mais leurs sigles sont identiques. Cela dérange Mamadou Nkrumah Sané, qui depuis la France, dans un communiqué de mise en garde « proteste énergiquement contre la reconnaissance du nom du dit mouvement qu’un individu a pris pour faire reconnaître comme parti politique du Sénégal. »
Il s’adresse direcetement au président sénégalais : « le gouvernement de Macky SALL vient de commettre une grave et lourde faute en délivrant un récépissé sur le sigle du MFDC comme parti politique du Sénégal à Jean Marie François Biagui ».
A l’en croire, « seul le gouvernement du Sénégal assumera toutes les conséquences de cet acte qu‘il a commis. »
Mamadou Nkrumah Sané de conclure : « quant au MFDC, il prendra toutes ses dispositions pour défier l’affront que le Gouvernement de Macky SALL vient de lui lancer. A bon entendeur, salut ! »
Pour plusieurs membres du MFDC indépendantiste, cette bataille entre des frères énnemis n’est pas la priorité du mouvement.
Jean Marie Biagui a intégré le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance en France sous la coupole de Nkrumah Sané, avant de créer la CELIC. Nommé en 2001 à Banjul comme Secrétaire Général du MFDC par une frange du mouvement indépendantiste, il changera sa veste en fin 2011 pour créer son propre parti dans le giron sénégalais.
Ibou Camara

Advertisements