Campagne Alimentaire: se (ce) Bara le Moribond ( Gueey)

Leave a comment

20120630-040449.jpg

La tête de liste départementale de la coalition Wallu askanu senegaal ‘’Wa Sénégal’’ de Koumpentoum (Tambacounda), Bara Guèye, a promis aux populations l’autosuffisance alimentaire en développement l’agriculture.
‘’Nous mettrons tous les moyens matériels comme financiers à la disposition des agriculteurs pour leur permettre d’exploiter les terres afin que l’arachide, le mil et le sorgho soient abondants’’, a-t-il indiqué lors d’un entretien accordé à l’APS.

Selon Bara Guèye, ‘’les populations doivent se donner corps et âme afin que le bassin arachidier revoie le jour dans le Saloum et le Niani.’’

20120630-040936.jpg

‘’On nous a enviés dans les années 60 à 70 grâce à notre arachide et notre mil. Les cultivateurs mangeaient à leur faim et revendaient le reste de leurs produits sans difficulté. Maintenant, il est impossible de le faire. Mais, ave votre confiance, nous allons remédier à tout cela une fois à l’Assemblée Nationale’’, a-t-il souligné.

Bara Guèye a également promis d’apporter ”un financement à l’ensemble des agriculteurs”, en vue de les aider à développer leur localité.

‘’Je trouverai des bailleurs de fonds pour le financement de vos projets. Vous devez avoir des financements pour acheter du matériel agricole et pour la transformation de certains produits alimentaires’’, a-t-il indiqué.

Dans sa plaidoirie, M. Guèye a invité tous les militants de Wa Sénégal ainsi que les militants des autres partis à voter massivement dimanche, jour du scrutin.( Source (APS)

Malheureusement M. Gueye oublie qu’il est hors jeu car hors du Sénégal .
L’hivernage bat son plein et les gens ont d’autres préoccupations non moins importantes que d’aller voter pour des députés qui vont oublier le peuple au lendemain de leur élection .
Ce sont tous des menteurs du jour au lendemain comme en atteste d’ailleurs leur nom DE PÛT es ! ( Députés)
Ces futurs Députés Réputés DE Pues électorales nous Dupent dans la Put : dégageons -les hors de la Casamance.

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Advertisements

Afrique: CE DÈe À Eau ( Cette Mort à Eau):Naufrage,Sommait Bissau dans l’eau!

Leave a comment

La CEDEAO ( Ce Naufrage institutionnel ) qui dévaste tout sur son passage , vient d’entériner le gouvernement de transition de la Guinée-Bissau !

20120630-031715.jpg
– Le gouvernement de transition qui a été mis en place en Guinée Bissau a été entériné par le sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) non sans lui recommander l’effort de s’élargir davantage à la fraction du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-vert (PAIGC) qui n’était pas encore dans le processus.

20120630-032415.jpg
Sous l’autorité du Premier ministre Carlos Gomez Junior qui assure l’intérim, il s’agit de ‘’faire en sorte que d’ici la fin de la transition qui va durer un an, qu’il y ait davantage d’élargissement’’, a souligné vendredi dans la soirée le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, dans une déclaration faite à son retour à Dakar.

Le président Sall a pris part le même jour au 41-ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO tenu à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire).

Cette décision a été prise pour que le processus électoral en Guinée Bissau soit repris dans un consensus et une transparence absolue et surtout pour mettre en garde la classe politique et les militaires pour ne pas tenter de fausser les prochaines élections sous la supervision de la Cedeao et de la communauté internationale, a dit Macky Sall.

20120630-032908.jpg
Les chefs d’Etat de la CEDEAO ont également exigé le retour définitif des militaires dans les casernes dans la résolution finale prise à la clôture du sommet. Cela a été fait en Guinée-Bissau avec l’appui des forces de la CEDEAO qui ont accompagné le retrait de la Mission des forces angolaises (MISAO).

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont également demandé la poursuite de la mise en œuvre de la feuille de route pour la réforme du secteur de la défense et de la sécurité en Guinée-Bissau, rappelant les difficultés de l’armée bissau-guinéenne en la matière.

La communauté internationale devra ainsi aider la Guinée-Bissau, a ajouté Macky Sall. Les chefs d’Etat ont engagé la CEDEAO à ouvrir des discussions fraternelles avec la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) qui agit avec beaucoup de coopération avec la Guinée-Bissau et les pays lusophones.

”Cela, en vue d’avoir la même compréhension et la même coopération pour aider la Guinée-Bissau à aller de l’avant”, a rapporté le chef de l’Etat Macky Sall qui a quitté Yamoussoukro en début de soirée avant la lecture du communiqué final.

Sur la vie de l’organisation, elle-même, Macky Sall a rappelé qu’il y avait un gel des recrutements, mais avec la nomination d’un nouveau président de la Commission de la CEDEAO, les chefs d’Etat ont demandé le dégel partiel pour le recrutement pour quelques postes sur l’étendue de la communauté.

Ils ont surtout demandé l’élargissement du nombre de commissaires qui passe de 9 à 12 commissaires en attendant qu’un audit institutionnel puisse être fait en vue de doter la CEDEAO de la meilleure organisation possible.( Source
Abdijan, 30 juin (APS)

On se demanderait à quoi servent nos gouvernements d’Afrique si à chaque fois ils doivent appeler la Communauté Internationale pour régler nos propres problèmes internes.

En réalité le retard de ce Continent Africain vers le progrès de l’humanité est freiné par certains de nos dirigeants et les hommes dirigés ( le peuple ) , qui refusent de rentrer dans l’histoire de la réinsertion du progrès scientifiques dans leur terroirs respectifs .
Les printemps arabes en Afrique commencent à payer leur fruit et devraient inspiré les peuples
d’Afrique noire …
Unité Liberté et Solidarité , justice et Vérité voilà pour tout moment si nous voulons le Changement réel en Afrique.
Le Peuple doit se lever et dire non , sinon il végètera toujours dans la Misère et la Désolation totale.

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Casamance : Le “Macky” Sall , exhorterait les femmes du sud à s’impliquer davantage dans le dérèglement du conflit

Leave a comment

Le président de la République Macky Sall a exhorté mercredi les femmes des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor (sud) à s’impliquer davantage dans le règlement du conflit en Casamance, soulignant que la paix ne peut être instaurée sans elles.

20120628-011128.jpg

‘’Femmes de Casamance, femmes du Sénégal, le flambeau de la paix est là. Prenez-le pour éclairer notre quête obstiné de paix. Prenez-le. A travers moi, le Sénégal vous donne mandat pour réussir cette paix’’, a dit M. Sall lors d’une audience accordée aux membres de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance.

Le président Sall a présidé, mercredi à Ziguinchor, un conseil des ministres décentralisé, le troisième après ceux de Saint-Louis et Kaolack.

‘’Je vous donne mandat, prenez-le. Prenez le flambeau de la paix, femmes de Casamance. Avec vous, cette paix sera ou ne sera pas’’, a-t-il insisté.

20120628-011432.jpg

Le président Sall a exhorté les femmes de la Casamance à poursuivre le combat en vue du règlement définitif de ce conflit qui a fait de nombreuses victimes dans le sud du pays, depuis une trentaine d’années.

Il a souhaité que ‘’les fronts de violences et désastres soient éteints et que seuls s’épanouissent les immenses fronts du développement’’.

‘’Femmes de Casamance, le moment est venu de vous faire confiance et de vous placer au cœur de notre grande marche pour la paix, après tant d’années de déchirement […] et de recherches vaines d’une solution durable’’, a-t-il martelé.

Interpellé par les femmes sur le processus de paix, le président Sall a indiqué que d’‘’immenses efforts sont en train d’être faits par de bonnes volontés’’, mais aussi par ‘’les pays voisins’’.

S’exprimant à la fin du conseil des ministres décentralisé, le président de la République a réaffirmé l’engagement de l’Etat à négocier avec les factions du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), qui sévissent dans le sud du pays depuis une trentaine d’années, pour obtenir l’indépendance.( Source Ziguinchor, 27 juin (APS)

Cependant comme dit l’adage ” un calebasse vide ne peut pas tromper un chèvre”…. Nous sommes très armés de bonne foi pour la Paix entre le Sénégal et la Casamance mais le principal problème est que nous sommes opprimés chez nous et nous avons le droit comme tout peuple de se défendre pour la liberté et la prospérité sur tous les plans.
Les hommes passent mais les institutions demeurent éternelles.
Les autorités sénégalaises passerons tous une à une , La Casamance restera Debout , intacte, fidèle à sa mission: l’épanouissement total et indépendant de sa jeunesse.
D’autre part il y’a un pays entre nous et le Sénégal qui est la Gambie.
Il est donc net et clair que la Casamance n’est pas votre égal ( Sen Égal ).
En définitive toutes négociations allant dans le sens d ‘usurper ou de coloniser les Casamançais n’auront pas d’issues …. Car elles ne reposent sur rien de solide: elles sont virtuelles voire mensongères du début à la fin.
Le pire en est à chaque fois qu’il y’a un nouveau gouvernement ou remaniement ministériel c’est le retour à la Case de départ ou à la Case du Roi: Casa di Mansa … Rendez à Mansa ce qui appartient à Mansa !

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Le retour de la paix en Casamance passe par le règlement des causes du conflit, dit Ab doul Mbaye : “Un mensonge d’agriculture” ! ou Menteur agricole?

Leave a comment

Le Premier ministre Abdoul Mbaye a indiqué, mardi à Ziguinchor, que le retour de la paix en Casamance passe par le règlement des causes du déclenchement du conflit armé qui secoue la partie sud du pays, depuis 30 ans.

20120627-020420.jpg

‘’Nulle part, la violence, celle qui tue, celle qui ampute ne peut être tolérée. Pour l’éradiquer, il faut pouvoir se souvenir de ces causes même, 30 ans après et leur donner des réponses appropriées’’, a notamment dit le Premier ministre du Sénégal.

S’exprimant à la fin du conseil interministériel sur le développement de la région de Ziguinchor, Abdoul Mbaye a martelé que l’enclavement de la Casamance a créé ‘’le sentiment d’exclusion’’ chez les habitants de cette région.

‘’La paix appelle le désenclavement, puis un effort de reconstruction. C’est-à-dire de rattrapage, d’accélération, car la paix ne sera durable qu’à cette condition’’, a souligné le Premier ministre.

Selon lui, à cela il faut ajouter ”la sincérité de l’ensemble des protagonistes’’ de la crise casamançaise.

‘’Ensemble reconstruisons la Casamance. Ensemble, donnons-lui cette place de choix qu’elle mérite au sein de l’économie sénégalaise’’, a lancé Abdoul Mbaye.

La Casamance, regroupant les régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou est secouée par un conflit armé depuis 1980. Plusieurs secteurs d’activités sont au ralenti à cause de l’insécurité née de ce conflit.

Le président de la République Macky Sall s’est engagé, dans son message à la nation, le 3 avril dernier, à permettre à la Casamance de retrouver la paix. Il avait fait part de sa disponibilité à négocier avec le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion). ( Source Ziguinchor, 26 juin (APS) .
Le message de l’honorable fils de la Casamance Monsieur Saliou Sadio (sous mandat d’arrêt international ) adressé au nouveau gouvernement du Sénégal est reste sans suite depuis lors…
Entre vouloir une chose et son contraire , ce nouveau Gouvernement risquerait malheureusement de nous plonger dans un “Maquis sale ” “Macky Sall” avec des promesses électorales qui ne seront jamais tenues.
La Casamance est un peuple libre et les peuples ont le Droit de disposer d’eux même : voilà une des chartes fondammentale des Nations Unies.

Nous répondons au Président Macky à propos de notre noble lutte aujourd’hui , nous allons gagné la Guerre en Casamance car c’est chez nous …. Nous ne sommes pas votre égal ( Sen Égal ) ?

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Tambacounda est une zone enclavée ou “esclavée”:Docteur Abdoul Aziz Kassé a fini par tout “casser” ,comme son nom l’indique …

Leave a comment

Haute Casamance , Le gouverneur de la région de Tambacounda a inauguré officiellement, ce jeudi un centre de dépistage des cancers, réalisé par l’association “Prévenir”, dirigée par le docteur Abdoul Aziz Kassé, cancérologue à l’Institut du cancer de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), a constaté l’APS.

20120625-021525.jpg

Situé dans le quartier Abattoirs de la capitale régionale, le centre, d’un coût d’environ 35 millions selon le docteur Abdoul Aziz Kassé, est équipée notamment d’une mammographie pour la radiographie des seins, appareil dont on ne disposait pas jusqu’ici à l’hôpital régional de Tambacounda et d’une colposcopie destinée au dépistage du col de l’utérus.

Le matériel compte aussi un appareil de cryothérapie, qui permet de traiter les lésions primaires détectées sur le col utérin. Le centre attend un appareil d’échographie qui a été promis par un partenaire, a dit le docteur Kassé.

La structure est composée d’une salle de mammographie, d’une chambre noire où sont développés les clichés des examens de seins, d’une salle de colposcopie, d’une salle d’échographie et de consultations ordinaires ainsi que d’une salle d’attente.

Le centre, placé sous la responsabilité du gynécologue Toura sylla, de l’hôpital régional de Tambacounda, devrait permettre de dépister sur place, et de traiter ces deux types de cancers à l’état primaire. Des lésions qui si elles ne sont pas dépistées à temps peuvent entraîner un cancer dans 10 ans.

‘’Ce centre de dépistage constitue un besoin dans la région (…), confrontée à un problème de référence’’, a indiqué le médecin-chef du district sanitaire de Tambacounda, le docteur Amadou Mbaye Diouf, notant que les gens sont ‘’obligés de se rendre à Dakar (463 km), pour faire un diagnostic’’. Il a insisté sur la nécessité de sensibiliser les populations à l’importance du dépistage primaire.

La méthode du ‘’Screen and Treat’’ (détecter et traiter, en anglais) qu’il va adopter, en lieu et place du frottis, plus coûteux, permet de faire des inspections visuelles, et de traiter les patientes sur place, selon le Docteur Kassé, par ailleurs président de la Ligue sénégalaise anti-tabac (LISTAB), regroupant 15 associations.

Pour ce qui est des nodules détectés sur les seins, les résultats seront envoyés à Dakar, pour être disponibles dans un délai de 21 jours, a indiqué le responsable du centre.

Soulignant l’importance de la prévention en matière de cancer, le cancérologue a relevé que 75% des femmes atteintes par le cancer au Sénégal se présentent aux structures de santé ‘’à un stade où on ne peut plus rien faire’’.

‘’Cette approche me rassure parce que des enfants de la région ont essayé de trouver des solutions locales’’, a dit le gouverneur Gabriel Ndiaye qui a aussi salué la ‘’synergie’’ que l’association Prévenir a développée avec les autorités administratives et sanitaires locales.

Il appartient aux acteurs de la santé de conserver cet ‘’outil précieux’’ et de le pérenniser, a indiqué M. Ndiaye lors de la cérémonie organisée dans un hôtel de la place. Il leur a suggéré de lancer un programme régional de lutte contre le cancer du col et le cancer en général. ‘’Votre action est une leçon pour le Sénégal’’, a-t-il lancé à l’endroit du docteur Kassé, initiateur du centre.

20120625-030645.jpg

20120625-030244.jpg

‘’Tambacounda est une zone enclavée, de par sa distance par rapport à la capitale’’, a fait remarquer le docteur Kassé, en marge de la cérémonie, estimant qu’à travers cette méthode de prévention, ‘’on obtient de meilleurs résultats’’, concernant le cancer du col de l’utérus.

Le docteur Abdoul Aziz Kassé a indiqué que le personnel du centre qui sera appuyé dans un premier temps par des agents de son association, et les autorités sanitaires va discuter de la tarification des prestations, notant que son souhait est qu’on arrête un ‘’coût social’’, afin de rendre accessible le service qui se veut public.

A ce titre, son intérêt ne se vérifiera que si la fréquentation est importante, a-t-il dit, même s’il reconnaît la nécessité d’assurer le renouvellement des consommables et la motivation du personnel.

‘’Maintenant, la balle est dans votre camp, le centre est le votre, ce n’est plus le notre’’, a-t-il dit à l’endroit des acteurs de la santé, invitant les autorités administratives, sanitaires et les acteurs économiques à soutenir cette structure pour qu’elle soit pérenne.

Le centre se veut aussi un lieu de formation où seront envoyées des sages-femmes, afin de bénéficier d’un transfert des compétences .

En définitive le Docteur Abdoul Aziz Kassé a fini par tout “casser” ,comme son nom l’indique avant de nous rendre ce qui nous appartient naturellement de droit , notre territoire ,notre terre : “la balle est dans votre camp a- t il indiqué!

Ainsi tous les esprits éclairés se demandent où sont les autorités du Ministère de la SANTÉ pour cette inauguration …. ?
La réponse est simple : Dans la Campagne électorale des législatives SANS THÉ !

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

La politique sénégalaise d’occupation en Moyenne Casamance ( MC)

Leave a comment

20120625-020346.jpg

Kolda, Les travaux de réhabilitation de la Route nationale six (RN6) vont démarrer en début 2013 et ceux de la réhabilitation du pont de Kolda vers septembre, a annoncé jeudi Ibrahima Fall, directeur du suivi de l’impact environnemental et social au Millénium Challenge Account (MCA).

M. Fall l’a dit en marge d’une rencontre d’information et de partage sur le plan d’action et de réinstallation des personnes affectées par le projet.

‘’Le projet (MCA) va s’atteler à la réhabilitation d’axes routiers stratégiques pour désenclaver des zones économiques et contribuer au développement d’un réseau de routes transversales praticables toute l’année et, compte tenu d’un certains nombre de choses à régler, nous pensons démarrer les opérations des travaux entre janvier et février 2013 et pour le pont de Kolda l’échéance est prévue pour septembre’’, a rassuré M Fall.

De l’avis de M. Fall, il s’agira au terme du projet de désenclaver des zones à fortes potentialités de productions et permettre un accès plus ouvert aux marchés.

Le processus de prise en charge des personnes physiques et morales affectées par le projet de réhabilitation de la RN, dont le nombre est estimé à 3000, est dans une phase de mise en œuvre avant le démarrage des travaux qui ont déjà enregistré une année de retard.( Source juin (APS)
En vérité , ces routes ne sont pas de bonnes qualités parceque l ‘hivernage prochain va tous les détruire à 60 pour-cent : du vrai retour à la case de départ . Et à ceci s’ajoutent les nombreux accidents routiers souvent catastrophiques en vie d’humaine,faute d’éclairage public et d’absence totale de panneaux de signalisation…
Où sont les ingénieurs qualifiés? , où est passé l’argent du contribuable?
La réponse est triste chers amis et tout le monde sait…
Degaule disait : Oh porteurs de pancartes si vous voulez l’indépendance , prennez -la !
Nous disons : Oh Peuple de la Casamance si nous voulons l’indépendance , prenons -la !

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume -Uni

En Moyenne Casamance, la balle de la mort ( Balle dee) parle!

Leave a comment

20120624-033015.jpg

Kolda: Abdoulaye Baldé réitère son projet de parti politique

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, a réaffirmé, samedi à Kolda (670 Km, Sud), sa volonté de créer un parti rassembleur pour donner corps à son projet politique qui devra le mener à la présidentielle de 2017.

‘’Je suis un esprit indépendant et libre. J’ai été le premier à avoir annoncé sa volonté de créer un parti politique. J’ai décidé d’en créer et cela est irréversible et irrévocable’’, a-t-il déclaré.

M. Baldé est arrivé, dans l’après-midi dans la soirée à Kolda, pour soutenir la liste de la coalition Bokk Gis-Gis dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du premier juillet prochain.

Après son arrivée à bord d’un avion, il a reçu un accueil populaire et a effectué un tour de la ville à travers une marche. M. Baldé a rompu avec le Parti démocratique sénégalais (PDS), à l’instar du maire de Kolda, l’ancien ministre d’Etat Bécaye Diop.

‘’Mon ambition c’est de briguer les suffrages des Sénégalais lors des élections primaires locales de 2014 et de la présidentielle de 2017 au cours de laquelle, nous allons conduire Macky Sall au second tour pour ensuite le battre’’, a-t-il affirmé.

Ancien ministre d’Etat dans le dernier gouvernement, le maire de Ziguinchor a en outre affiché sa volonté d’élargir les bases de son futur parti dans l’ensemble du territoire national.

‘’Nous avons pour objectif d’élargir, dans les différentes collectivités locales du Sénégal, notre formation politique qui sera un parti du centre’’, a annoncé M. Baldé.

‘’Déjà avant les élections à venir, a-t-il signalé, nous sommes présents partout et nous avons des responsables, comme d’anciens maires et ministres.’’
( Source Kolda, 23 juin (APS)
Cependant nous appelons Monsieur le Maire de Ziguinchor à boycotter ces élections nordistes et de rejoindre ses frères indépendantistes et libres comme il vient de le souligner tantôt .
Monsieur Abdoulaye Balde semble totalement ignoré ce qu’il a entre ses mains est vraiment plus important que le suffrage des Sénégalais : Vous êtes le 1er magistrat de la Capitale Ziguinchor … ” Rendez à César ce qui appartient à César”
Pourquoi traverser un pays ( Gambie) pour demander le suffrage de l’autre cote (Sénégal ): ce sera peine perdu .
Maintenant si vraiment il est une balle perdu du PDS ou Une Balle de la Mort ( Balle Dee) pour BBY ( Bennoo Bokk Yaakar) , il ne faut pas qu’il hésite, l’histoire retiendra toujours qu’il a été averti !

La Coordination de la Section du Mfdc du Royaume Uni

Older Entries